Par Lyne Branchaud, Guide Événement

Pour le savoir, Scott Chalmers, Chef Exécutif, Isabelle Dallaire, Sous chef, Johanne Beauregard, Directrice du restaurant et Mélanie Lauzon, Coordonnatrice adjointe, se font un plaisir de parler des tendances qu’ils constatent dans leur quotidien!

L’Hôtel & Spa Mont Gabriel accueille 2 types de clientèles. On reçoit des groupes corporatifs en semaine, alors que la fin de semaine est beaucoup plus orientée vers les mariages et la clientèle familiale. « Les gens que nous recevons veulent se sentir à la maison, mais avec une cuisine professionnelle », souligne Scott Chalmers, le nouveau Chef exécutif qui gère l’équipe des cuisines depuis janvier.

« Lorsqu’on parle d’un menu banquet corporatif, les clients choisissent habituellement ce qui saura plaire à la majorité. C’est un peu différent dans le cas des mariages… Les mariés choisissent souvent un menu qui sera plus à leur image », souligne Mélanie Lauzon, coordonnatrice adjointe.

« Le volet alimentaire est devenu une dimension plus importante dans le cadre des événements que nous recevons… Les gens se renseignement sur l’origine et la façon de cultiver les aliments. L’achat local et les produits du terroir sont de plus en plus demandés, non seulement au niveau des aliments, mais également au niveau des vins. Nous l’indiquons maintenant dans nos menus et pour nos clients, c’est un gage de qualité », indique Madame Lauzon.

« Les gens recherchent les meilleurs produits, la meilleure qualité avec la meilleure fraîcheur possible. Afin de nous aider à répondre à cette demande, nous allons créer notre propre jardin de fines herbes, dès ce printemps, dans lequel nous pourrons directement cueillir nos herbes… Difficile d’avoir plus frais ! », plaisante M. Chalmers.

On dénote également depuis les dernières années une augmentation significative (soit près de 10 %) des restrictions et allergies alimentaires – allergie au gluten et au lactose, régime végan, etc. « L’équipe des cuisines doit continuellement se tenir à jour au niveau de leurs connaissances de ces restrictions, ce qui les amène à une offre différente dans les menus. », note Johanne Beauregard.

« On fait beaucoup de recherches sur Internet afin de s’inspirer et de comprendre les besoins… Ensuite, on crée de nouvelles recettes selon la disponibilité des aliments locaux et du terroir et on joue avec couleurs, les saveurs et les textures », m’explique Isabelle Dallaire, sous-chef. « On cherche à diminuer l’utilisation de graisses, d’huile, de sel et d’aliments déjà préparés, et ce, tout en produisant des plats de bon goût, de bonne qualité, santé et le plus frais possible. Ça demande plus de temps et de réflexion, mais c’est un défi qu’on adore relever ! »

Depuis les dernières années, on constate que les légumes prennent la vedette et il en existe de toutes les couleurs, ce qui permet d’offrir des plats visuellement intéressants. On utilise également beaucoup plus les pousses (ex..: radis) ainsi que le quinoa, le couscous et le risotto.

« Les clients recherchent également de l’originalité… Ils recherchent un wow et veulent une expérience complète ! La nourriture offerte ne doit pas seulement être bonne mais elle doit également plaire aux yeux, ce qui nous amène à jouer beaucoup plus avec les couleurs et les textures des aliments. Nous avons par ailleurs développé un dessert dans lequel nous utilisons de la barbe à papa ! C’est un retour en enfance assuré et ça suscite toujours beaucoup de réactions ! », nous raconte Mélanie Lauzon.

On dénote également un changement au niveau du choix des vins… « Les clients sont de plus en plus connaisseurs et aiment bien être conseillés sur les meilleurs accords mets-vins. Même constat au niveau des cocktails… Finis les traditionnels punchs au rhum, les clients demandent maintenant des cocktails originaux, dans lesquels on inclut des fruits ou légumes afin d’offrir un cocktail coloré au goût innovateur. Dans la même veine, on demande également de plus en plus des bières de microbrasseries. », souligne Mélanie.

« Les clients recherchent un tout, c’est-à-dire un prix abordable et des produits de qualité avec une bonne ambiance et un excellent service, et c’est ce que nous leur offrons », conclut Johanne Beauregard, directrice du restaurant.